Serve The City Genève

Merci

( June 12, 2020 )

   Serve the City/Genève s’est associé avec l’Armée du Salut et le chef Walter el Nagar, pour développer un important projet de fourniture de nourriture pendant la période de confinement de Covid19. Comme vous le savez ou le prévoyez peut-être, les soupes populaires servant des repas chauds avant la crise du Covid19 ont été fermées pendant la période de confinement. Elles ont réorienté leurs efforts vers la fourniture de sandwiches à emporter. Le projet que nous avons développé consistait à continuer à servir les personnes dans le besoin, mais en leur offrant quelque chose de plus sain et de plus équilibré sur le plan nutritionnel qu’un sandwich seul sur une longue période. Des sponsors, tels que Lunden Energy, ont joué un rôle très important dans la réalisation de ce programme et d’autres programmes de STC.     Le chef Walter el Nagar a mobilisé son réseau de chefs travaillant dans la région de Genève. Comme tous les restaurants étaient fermés, nous avons pu bénéficier du soutien bénévole de nombreux chefs et aides cuisiniers. Notre projet a commencé par la préparation de 200 repas par jour, jusqu’à 5 jours par semaine. Nous avons commencé au début du mois de mai et nous continuerons jusqu’à la mi-juin. Chaque jour, un chef et des aides cuisiniers différents se rendent à la cuisine de l’Armee du Salut, les repas sont préparés et réfrigérés pour être livrés le lendemain à quatre soupes populaires. Pour la livraison des repas, nous bénéficions à nouveau du soutien de nos précieux bénévoles. Les bénévoles de livraison arrivent avec leurs voitures et distribuent les aliments en temps voulu tous les jours. Alors que nous entrons dans la dernière semaine du projet, nous voudrions reconnaître et remercier tous nos bénévoles qui participent au projet, qu’ils soient petits ou grands. Dans l’ensemble, ce fut un effort énorme et nous aimerions remercier tout particulièrement Walter el Nagar pour avoir été la colonne vertébrale du projet. Merci également à Alain Meuwly, le directeur de l’Armée du Salut à l’Hôtel Bel’Esperance, pour avoir facilité l’utilisation de la cuisine de l’AS afin de servir des repas au-delà de leurs centres spécifiques.